Nouvelle économie de l’information – La DSI est-elle le moteur des innovations métiers ?

Article

Publié le 17 avril 2013

Nous vivons dans un monde en mouvement dont le rythme des (r)évolutions s’est accéléré de manière fulgurante ces 10 dernières années. La société civile vit des changements de paradigmes remettant en cause les fondements des modèles sur lesquels elle s’est construite puis appuyée pour fonctionner depuis le début du siècle dernier (révolution industrielle). Le monde […]
⏱ Temps de lecture : 1 minute

Nous vivons dans un monde en mouvement dont le rythme des (r)évolutions s’est accéléré de manière fulgurante ces 10 dernières années. La société civile vit des changements de paradigmes remettant en cause les fondements des modèles sur lesquels elle s’est construite puis appuyée pour fonctionner depuis le début du siècle dernier (révolution industrielle). Le monde politique, lui, commence seulement à réaliser qu’il va lui falloir changer en profondeur pour s’y adapter (ce qui va prendre au moins une décennie). Quant aux entreprises, elles ont déjà embrassé cet état de fait et cherchent chacune à leur manière depuis plusieurs années comment identifier la meilleure manière, pour elles, de répondre à ces nouveaux défis de façon pérenne.

Face à la montée en puissance de la nouvelle économie de l’information, un des défis auxquels l’entreprise va faire face ces prochaines années et qui lui permettra de faire la différence si elle le relève avec succès est sa capacité à exploiter le flux Information et à valoriser les usages et productions qui y sont associés. Dans ce cadre elle dispose de plusieurs outils et approches, dont la Gouvernance de l’Information qui a fait l’objet fin mars d’un livre publiés par l’observatoire GouvInfo. J’ai eu le plaisir de co-organiser la version 2013 de cette étude, d’y animer un débat sur le Shadow IT (qui fera prochainement l’objet d’un billet sur Le mag’) et d’être à l’origine d’un face à face des plus intéressants.

En effet ce livre a été l’occasion de réunir deux personnes que j’estime et apprécie énormément – Eric Laurent & Frédéric Charles – autour d’un des enjeux majeurs de l’entreprise par rapport à la nouvelle économie de l’information : sa capacité à innover. L’intérêt de ce face à face était de mettre en perspective les avis et visions de deux acteurs du changement et de l’innovation, travaillant pour l’un coté métier et pour l’autre coté DSI dans leurs structures respectives.

Innovation

Je vous invite à découvrir quelques extraits de la tribune libre de Frédéric Charles, la version complète étant disponible sur le blog de ComInfo, le réseau social de la Gouvernance de l’Information.

L’innovation technologique doit permettre à l’entreprise de commercialiser des produits ou des services plus performants.

 

Dans un monde où ces produits et services intègrent de plus en plus de numérique et où les processus, et les relations, reposent de plus en plus sur le système d’information et sur internet, il n’y a aucun doute sur le fait que la DSI est au cœur de l’innovation. Pourtant elle a encore du mal à être reconnue sur ce thème dans l’entreprise.

 

La DSI a surtout besoin de changer son écosystème vieillissant de fournisseurs et partenaires impactés par le Cloud, en y ajoutant de jeunes startups et de nouvelles sources d’innovations.

 

[la DSI est] la mieux placée des Directions pour amener l’entreprise dans le Cloud, bien sûr en partenariat avec les métiers […] Toutefois, ses relations avec les métiers ne sont pas toujours au beau fixe.

 

[la DSI devrait] dépasser le modèle « maîtrise d’œuvre /maîtrise d’ouvrage », une exception culturelle française, et évoluer vers un modèle plus agile.


Frédéric CHARLES – Stratégie et innovation SI – Lyonnaise des eaux
Avec une jeunesse dans 5 pays, des études d’ingénieur en France (Supélec) et un MBA Marketing au Etats-Unis (CAL Berkeley), j’ai découvert la frontière du business de la technologie sur la toile mondiale. Et depuis j’y suis resté ! Je suis en charge de la stratégie SI à la DSI de Lyonnaise des Eaux et des Solutions Collaboratives au sein des infrastructures mutualisées du groupe Suez Environnement.


Ces extraits sont issus du livre GouvInfo 2013 « Océan bleu » auquel ont participé les personnes suivantes : William BRES, Véronique BONIN, Toufik LAMECHE, Thomas CHEJFEC, Thierry BRUNET, Ruth MARTINEZ, Rémi VECINA, Philippe OLLIVIER, Philippe GUILLARD, Philippe BONFILS, Patrick L’ARCHEVEQUE, Patricia L’ESPRIT, Pascale PAJONA, Pascale DESPOMADERES, Omar MAROUF, Mylène GENAIRON, Marielle VO-VAN LIGER, Marc BORRY, Olivier FAURA, Lyonel SIREUILLE, Laurent PREVEL, Jordane PAQUET, Jihane SEBAI, Jérôme THUEZ, Jean-Pascal PERREIN, Jean-Marie SECA, Jean-Luc ABELIN, Jean-Louis JANSSENS, Jean-Claude DIJAN, Irène ALLOUCHE, Gilles VASSAL, Giancarlo UCCHINO, Frédéric CHARLES, Florent DEWAS, Fatima Zahra LAAOUINI, Fabien GRENET, Éric LAURENT, Éric DAVID, David BERRIN, Daniel COLAS, Damien BRUTÉ DE RÉMUR, Caroline LEBEAU, Cindy BOULLIER, Christophe MEGEVAND, Christophe LAIGLE, Christophe BINOT, Catherine ROBERT-D’AUTUN, Camille HUGENTOBLER, Anne-Marie LIBMANN, Alister ESAM, Alain GARNIER. Ces personnes travaillent dans les sociétés suivantes :  TOTAL, UVSQ, Université du Sud, Université de Versailles, Université de Lorraine, The Idea Starter Company, TEREOS, Telecom Paris, SYSELIO , Suez Environnement, Société Générale, Socabat, SNCF, SMA BTP, Selement, RSD, PSA, Police Fédérale de Belgique, PHENIX INNOVATION, Opentext, Ministère de la Défense, Lyonnaise des Eaux, Lafarge, La Poste Enseigne, La Banque Postale,  Jamespot,  Interaction-Game,  INSEAD,  IBM,  HENSEN conseil,  Everial,  Essec,  eShare,  École Centrale de Paris,  DC²,  Bouygues Telecom,  Alter&Co,  Aldes,  3org,  @bs.

Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur ces pages, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché.

Travaillons ensemble !

Envie de prendre un café pour faire connaissance et découvrir notre activité ? Besoin d’un point de vue expert sur vos problématiques et vos besoin ?

Laissez nous un message via ce formulaire...

...ou contactez nous directement

Téléphone

06 62 35 33 41

Réseaux sociaux

Une dose d'inspiration ?

#UX / Content first, sidebar second.

#UX / Content first, sidebar second.

Cela fait presque un an que je ne me satisfait plus de la mise en page des articles sur Startupeers, en particulier parce que je trouve les contenus publiés pas assez agréables à lire. Je suis plutôt frustré du rendu à l'écran de ces contenus pourtant qualitatifs, que...