Observatoire 2013 de la gouvernance de l’information : c’est parti !

Article

Publié le 5 septembre 2012

Bon, en vérité, l’observatoire 2013 de la gouvernance de l’information a été lancé mi-juillet mais entre la période de vacances d’été qui a coïncidé pour moi avec le démarrage successif de deux missions, j’ai préféré lever un peu le pied sur le blog. Finalement ça n’est pas plus mal car je profite de la rentrée […]
⏱ Temps de lecture : 1 minute

Bon, en vérité, l’observatoire 2013 de la gouvernance de l’information a été lancé mi-juillet mais entre la période de vacances d’été qui a coïncidé pour moi avec le démarrage successif de deux missions, j’ai préféré lever un peu le pied sur le blog.

Finalement ça n’est pas plus mal car je profite de la rentrée de septembre pour vous parler de ce sujet au combien passionnant qu’est la GouvInfo malgré son manque apparent de sexitude, tout en ayant la possibilité de vous donner quelques résultats partiels du volet portant sur les usages auquel j’ai fortement contribué.

Avant cela, si vous n’êtes pas familiers avec la notion de GouvInfo, je vous invite à télécharger le livre blanc de l’observatoire 2012 qui donne une vision très intéressante de la question en particulier grâce aux différentes tribunes libres que l’on y trouve (la mienne s’intitule libérer l’information). Vous constaterez alors que derrière ce nom barbare se cache une réalité que nous vivons tous : la multiplication de l’information et le besoin croissant de repenser ensemble la manière dont nous travaillons avec !

Accéder à une meilleure maitrise de l’information devient un objectif stratégique pour nos organisations. C’est un vrai challenge car cela nécessite de s’appuyer sur de nombreuses expertises ayant chacune des particularités culturelles et historiques riches. La capacité à décliner des orientations vitales pour l’organisation sur l’ensemble de cette richesse est un enjeu majeur qui dépend des échanges entre expertises de natures différentes.

GouvInfo 2013 – comment ça marche ?

Une image vaut mieux que mille mots n’est ce pas !

 

GouvInfo 2013 – extension «usages et cadre organisationnel» (extraits)

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Voici quelques résultats partiels qui donnent des tendances intéressantes bien qu’il faille encore attendre que l’observatoire soit clôturé pour pouvoir les analyser en profondeur et en tirer la substantielle moelle (à ce jour un peu plus de 600 personnes ont répondu à l’observatoire dont une centaine à l’extension sur les usages).

Les pratiques sociales & collaboratives font maintenant bien partie du paysage, les outils également.

85% des répondants capitalisent et partagent leurs connaissance avec leurs collègues,  90% interagissent pour enrichir les informations qu’ils consultent et plus de 85% sont familiers avec les notions de réseaux sociaux ou portail collaboratifs qu’ils utilisent pour partie dans le cadre de leur travail.

Le crowdsolving et l’entraide hors du cadre des missions sont des pratiques de plus en plus courantes.

95% des répondants ont déjà aidé un collègue sans que ça n’entre dans le cadre de leurs missions, et 70% ont déjà réuni une communauté pour résoudre un problème rencontré.

Les smartphones et tablettes deviennent des outils de travail à part entière.

Plus de 70% des répondants utilisent régulièrement un smartphone ou une tablette pour travailler, c’est un facteur facilitant pour 60%.

Paradoxalement, les informations manipulées restent stockée en local…

Seulement 40% des répondants utilisent des informations localisées dans le cloud / en ligne.

Et malheureusement le syndrome «est ce la bonne version du document» subsiste encore…

55% des répondants déclarent encore éprouver des difficultés à savoir à quelle version d’un document se fier.

 

Bien sur, tout n’est pas rose et ces résultats ne traduisent aucunement une bascule massive des entreprises vers les modèles collaboratifs (2.0 & cie), ils sont essentiellement le reflet de l’évolution des pratiques et mentalités à l’échelle de l’individu. Néanmoins, cette évolution ne pouvant se faire sans l’entreprise, ils traduisent aussi un mouvement dans cette direction, à petite échelle probablement mais augurant de belles surprises j’en suis sur !

Ces résultats donnent également de bonnes pistes de réflexion quand aux usages à accompagner en entreprise dans le cadre de la mise en oeuvre de solutions collaboratives (souvent préférée à la mise en place d’une réelle organisation collaborative, mais bon après tout Rome ne s’est pas construite en un jour..), ainsi que le signal que les collaborateurs sont prêts culturellement à faire un pas vers un quotidien plus collaboratif et transparent, quoiqu’on en dise.

Nécessairement, les conclusions que l’on peut tirer de ces résultats restent limitées car n’oublions pas qu’il s’agit de l’observatoire de la GouvInfo, non de celui des usages collaboratifs et innovants en entreprise. Il n’en demeure pas moins que les tendances qui émergent de cette extension de l’observatoire GouvInfo 2013 donnent une photographie légitime et pertinente des usages informationnels dans l’entreprise.

GouvInfo 2013 – next step

Comme l’année dernière, l’analyse des résultats de l’observatoire GouvInfo sera organisée de manière collaborative avec cette année le soutien de la communauté de l’info, le réseau social de la gouvernance de l’information !

Si la forme des restitutions n’est pas encore figées (pour celui de 2012 il y avait un livre blanc, des tribunes libres et une infographie) la volonté de l’équipe qui a travaillé à sa mise en place est d’aller vers des moyens qui permettent de capter la richesse des points de vues et avis individuels et collectifs (livre blanc, débats, tribunes libres, interviews, REX, …). N’hésitez donc pas à vous inscrire sur la communauté de l’info et à signaler votre motivation à faire partie de l’équipe d’analyse !

 

 

Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur ces pages, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché.

Travaillons ensemble !

Envie de prendre un café pour faire connaissance et découvrir notre activité ? Besoin d’un point de vue expert sur vos problématiques et vos besoin ?

Laissez nous un message via ce formulaire...

...ou contactez nous directement

Téléphone

06 62 35 33 41

Réseaux sociaux

Une dose d'inspiration ?

#UX / Content first, sidebar second.

#UX / Content first, sidebar second.

Cela fait presque un an que je ne me satisfait plus de la mise en page des articles sur Startupeers, en particulier parce que je trouve les contenus publiés pas assez agréables à lire. Je suis plutôt frustré du rendu à l'écran de ces contenus pourtant qualitatifs, que...