Et si onefeat débarquait en entreprise pour socialiser la machine à café ?

Article

Connaissez vous onefeat ? Il s’agit d’une application ludique qui se propose d’animer votre quotidien par le biais de mini défis (feat) à réaliser. L’App est très bien pensée, parfaitement bien réalisée (en particulier les animations type bonus & cie) et dispose d’une côte de popularité assez impressionnante auprès des utilisateurs. Pour la petite histoire onefeat est l’oeuvre […]
Publié le 22 février 2013 | ⏱ Temps de lecture : 1 minute

Connaissez vous onefeat ? Il s’agit d’une application ludique qui se propose d’animer votre quotidien par le biais de mini défis (feat) à réaliser. L’App est très bien pensée, parfaitement bien réalisée (en particulier les animations type bonus & cie) et dispose d’une côte de popularité assez impressionnante auprès des utilisateurs. Pour la petite histoire onefeat est l’oeuvre d’une team qui coworke à Mutinerie : bravo les gars c’est du beau boulot !

Onefeat-how-it-works

Quel rapport avec l’entreprise me direz vous, à part la notion de gamification ? (pour rappel la gamification / ludification en entreprise consiste à intégrer les mécanismes du jeu aux outils & situations pro afin de générer un engagement plus important de la part des employés et faciliter la résolution de problème). Et bien précisément cette notion de gamification, mais poussée à l’extrême donc sans autre but que celui de se faire plaisir (le fait qu’elle contribue à rapprocher les personnes est une conséquence, pas un but).

Car aujourd’hui la gamification en entreprise est essentiellement utilisée au service d’outils ou situations tierces comme par exemple améliorer l’engagement des collaborateurs sur une plateforme collaborative, valoriser les actions individuelles auprès du collectif, … mais jamais pour le simple plaisir de jouer car n’oublions pas que nous sommes au travail et que c’est une activité sérieuse ! Je suis convaincu que, si les outils ou services que l’entreprise met à disposition de ses employés étaient bien conçus et apportaient une réelle valeur ajoutée « travail » à leur quotidien opérationnel, la gamification serait parfaitement inutile (on peut donc se demander pourquoi elle semble si nécessaire aujourd’hui..).

Hors, de la même manière qu’un onefeat vous poussera à vous dépasser pour réaliser un défi relativement simple et anodin parce que c’est fun, que c’est sympa à partager, que ça passe le temps et surtout que ça ne coute rien ; une version adaptée au monde de l’entreprise aura le même résultat contribuera à créer ou resserrer les liens entre vos employés (un peu comme le concours les clichés de la fonction publique, mais en beaucoup moins LOL). Attention cependant, il faudrait que les défis proposés aient du sens par rapport à la culture et à l’histoire de l’entreprise, donc que cette dernière ai la capacité de personnaliser une partie de l’expérience proposée à ses employés. On peut également imaginer un mécanisme de défi « inter / entreprise » afin de créer une petite dynamique sympathique par exemple entre le 3ème et le 4ème étage du bâtiment.

Alors bien sur, comme le dit très bien Bertrand Duperrin les salariés n’ont pas à perdre de temps à raconter leur travail, pour autant je suis persuadé que l’on peut tout à fait s’attaquer à la socialisation ludique d’un des outils les plus performants de l’entreprise : la machine à café. Car c’est bien de cela dont il s’agit. La machine à café est la grande oubliée de l’épopée collaborative de l’entreprise, elle que l’on cite si souvent en exemple comme l’ancêtre des réseaux sociaux d’entreprise. Personne ne s’est encore posé la question de son futur dans le monde digital et c’est bien dommage car son potentiel est énorme. En effet la machine à café n’est pas un outil de travail mais contribue fortement à améliorer le quotidien opérationnel des employés par sa capacité à faciliter les rencontres informelles, à amener de la serendipité et bien sur à être LA zone dans laquelle il est parfaitement autorisé voire encouragé par l’entreprise de se relaxer, souffler un peu et rire un bon coup. Un nouveau service de machine à café pour entreprise pourrait d’ailleurs parfaitement s’articuler autour d’une telle logique (tant que les règles de temps de travail décrites sur ce site son respectées).

Alors la prochaine fois que vous irez prendre un café avec vos collègues, imaginez un instant que votre conversation ne porte plus sur « hey, t’as vu ce que j’ai fait ce we ? oh, rien, tranquille à la maison » mais sur « Hey, t’as vu le feat que j’ai posté il y a 5min ? Ouah ! incroyable, mais comment tu as réussi à ce que le DG  prenne cette pose avec toi ? ».

Et en attendant qu’une hypothétique App débarque pour l’entreprise, installez donc onefeat pour relever quelques défis (et pourquoi pas challenger vos collègues) !



Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur ces pages, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché.

Travaillons ensemble !

Envie de prendre un café pour faire connaissance et découvrir notre activité ? Besoin d’un point de vue expert sur vos problématiques et vos besoin ?

Laissez nous un message via ce formulaire...

...ou contactez nous directement

Téléphone

06 62 35 33 41

Réseaux sociaux

Une dose d'inspiration ?

#UX / Content first, sidebar second.

#UX / Content first, sidebar second.

Cela fait presque un an que je ne me satisfait plus de la mise en page des articles sur Startupeers, en particulier parce que je trouve les contenus publiés pas assez agréables à lire. Je suis plutôt frustré du rendu à l'écran de ces contenus pourtant qualitatifs, que...