Travailler avec des freelances : 7 avantages pour les PME et ETI

Contrairement aux grands groupes et aux startups, les PME et les ETI hésitent encore à faire appel à des prestataires de services indépendants. Travailler régulièrement avec des freelances présente pourtant de nombreux avantages, surtout pour les petites et moyennes entreprises. Pour vous en convaincre, lisez ce qui suit et découvrez 7 bonnes raisons de miser sans attendre sur cette ressource stratégique.

Grâce aux freelances, les PME accèdent à des expertises pointues

Dans un contexte de pénurie de talents, les PME et ETI peinent parfois à se doter des compétences les plus pointues. Les salariés les plus recherchés coûtent cher et s’orientent vers les sociétés les plus attractives. Un déficit de marque employeur ou un manque de ressources financières peuvent donc freiner l’embauche de certains profils experts.

Ces entreprises ne doivent pas pour autant renoncer à la multidisciplinarité et aux savoir-faire les plus innovants. Peu attrayantes pour certains salariés très sollicités, elles peuvent néanmoins s’offrir les services de professionnels qualifiés “à la mission”.

Nombreux sont en effet les développeurs, les consultants en stratégie, les data scientists, les UX designers ou encore les DAF qui commercialisent leur expertise à la prestation.

Bien sûr, pour ces travailleurs indépendants, la rémunération et l’intérêt du projet comptent. Néanmoins, ceux-ci restent plus accessibles que des salariés amenés à s’engager sur la durée.

Les travailleurs indépendants sont organisés et autonomes

Faut-il le rappeler ? Un freelance est un chef d’entreprise. Dans les grands groupes et les startups, les prestataires indépendants sont d’ailleurs gérés par le service achats (à tort ou à raison).

Les freelances sont donc des partenaires caractérisés par leur organisation et leur autonomie. Si l’entreprise ne commet pas l’erreur de les considérer comme de simples sous-traitants, leurs attentes à son égard sont sans commune mesure avec celles des salariés.

Un cahier des charges clair, un champ d’action bien délimité, des échanges sereins et un paiement dans les temps suffisent à la bonne exécution de leurs prestations.

Inutile de faire monter en compétences ou de manager étroitement un prestataire indépendant. En bon professionnel chevronné, celui-ci maîtrise le déroulé de sa mission et endosse la responsabilité de sa formation et de son évolution de carrière.

Engager un freelance permet de répondre à un besoin en compétences ponctuel

Dans un souci d’optimisation de leur masse salariale, les PME et ETI s’attachent prioritairement des compétences en lien direct avec leur cœur de métier. Pour leurs besoins ponctuels, elles misent souvent sur la polyvalence de leurs collaborateurs, sur des salariés à temps partiel ou sur des CDD. Pourtant, il ne s’agit pas des seules options disponibles.

Déléguer les fonctions satellites à des prestataires de services indépendants, experts dans leur domaine, peut s’avérer plus profitable. Les entreprises qui empruntent cette voie gagnent en effet en flexibilité, sans sacrifier la qualité des savoir-faire et la productivité.

En bref, grâce aux freelances, les petites structures peuvent se doter de compétences stratégiques dont elles n’ont pas l’utilité à plein temps. Une organisation de taille modeste pourra, par exemple, bénéficier de l’expertise d’un spécialiste en marketing digital, d’un graphiste ou d’un community manager confirmé, même si ses besoins ne requièrent que quelques heures de travail par semaine ou par mois.

Les missions freelances sont aussi l’occasion de former les salariés

Véritables experts dans leur domaine, les indépendants veillent à entretenir et à actualiser leurs savoirs. Agiles, ils maîtrisent les dernières méthodes, connaissent les outils les plus récents et tâchent d’anticiper les tendances. Leurs expériences successives, au sein de différentes entreprises, en font enfin de remarquables diffuseurs de bonnes pratiques.

Ainsi, intégrer régulièrement des freelances au sein de l’entreprise est un excellent moyen de former les équipes fixes.Les salariés apprennent naturellement au contact des indépendants avec lesquels ils collaborent.

Pour aller plus loin, il est également possible d’optimiser le partage des connaissances et savoir-faire. Chez There is no spoon par exemple, nous favorisons le transfert de compétences entre freelances et salariés lors de nos interventions en mêlant la réalisation de nos missions à des formations en situation de travail.

Nous prenons soin de co-construire chaque projet avec les équipes fixes. Grâce à une pédagogie active, centrée sur un besoin, nous dotons nos clients des moyens qui leur permettront de travailler de manière autonome une fois notre mission terminée.

Les indépendants replacent l’esprit entrepreneurial et l’innovation au cœur de l’organisation

L’esprit entrepreneurial irrigue largement la culture freelance. Pour entretenir leur attractivité, les indépendants doivent être agiles et proactifs. Ils cherchent continuellement de nouvelles méthodes et outils afin de maintenir la qualité de leurs prestations.

Ce tempérament entrepreneurial, très orienté solution et satisfaction client, constitue un avantage majeur à plusieurs titres. Cette soft skill contribue bien sûr à l’obtention de résultats probants à l’issue de la mission. Mais ce n’est pas tout. L’esprit d’entreprise et d’innovation porté par les freelances irrigue opportunément l’entreprise.

La fréquentation des professionnels indépendants permet la découverte de nouveaux outils, encourage la prise d’initiative et libère la capacité d’innovation des salariés.

Les prestataires externes invitent les équipes fixes à sortir de l’inertie et à développer une forme d’autonomie, le tout sans bouleverser la hiérarchie en place.

Travailler avec des prestataires de services indépendants autorise une plus grande flexibilité

Collaborer avec des freelances permet de gagner en flexibilité et en productivité. Les prestataires de services indépendants constituent en effet une ressource de qualité disponible rapidement.

Ainsi, un freelance viendra sans peine renforcer vos équipes pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité, ou compléter vos effectifs en cas de congé parental.

Adaptable et expérimenté, il saura s’intégrer facilement à vos équipes fixes, le tout à l’issue d’un onboarding abrégé.

Le cadre contractuel dans lequel s’inscrit la prestation peut lui aussi être aménagé sur mesure. Différents dispositifs permettent en effet de répondre finement aux besoins de l’entreprise : contrat de prestation de services, accord de confidentialité, convention de non-concurrence, assurance RC pro… etc. Avec un indépendant, les risques ne sont pas plus importants qu’avec un salarié !

En travaillant avec des freelances, les petites structures peuvent donc aisément faire face aux imprévus, tout en bénéficiant d’un cocon juridique rassurant.

La liberté de parole des freelances facilite le changement au sein de l’entreprise

Extérieurs à l’organisation, les freelances jouissent d’une certaine liberté de parole. Contrairement aux salariés, ceux-ci ne sont pas freinés par les liens de subordination, les relations interpersonnelles et les schémas de pensée propres à l’entreprise.

Focalisés sur la satisfaction de leurs clients, les indépendants n’hésitent pas à conseiller ces derniers afin d’obtenir de meilleurs résultats. Ils gratifient donc l’entreprise d’un regard frais. Grâce à eux, celle-ci dépasse sans heurts certains blocages et gagne en productivité.

**

Vous l'avez compris, les freelances sont bien plus qu’une variable d’ajustement. Véritable levier de compétitivité, ils enrichissent la palette de compétences de l’entreprise, participent à la formation des salariés, favorisent le développement d’inestimables soft skills chez les collaborateurs et contribuent à les rendre les PME et ETI plus agiles. Autant de bonnes raisons de miser sans attendre sur cette précieuse ressource, en complément de vos équipes fixes. Vous souhaitez injecter une dose de culture freelance au sein de votre entreprise et redynamiser votre activité ? Contactez-nous pour nous faire part de vos problématiques !

Écouter cet article

Pour rendre nos contenus encore plus accessibles, nous vous proposons également de les écouter. Ces transcriptions audio sont réalisées de manière automatique, c'est pourquoi il arrive parfois que certaines prononciations ne soient pas parfaitement justes (mais nous travaillons régulièrement à leur amélioration). Bonne écoute !