Une nouvelle maquette pour le site Startupeers

Actualités

Cela fait presque un an que je ne me satisfait plus de la mise en page des articles sur Startupeers, en particulier parce que je trouve les contenus publiés pas assez agréables à lire.
Publié le 18 septembre 2016 | ⏱ Temps de lecture : 2 minutes

Je suis plutôt frustré du rendu à l'écran de ces contenus pourtant qualitatifs, que ce soit des articles travaillés comme ici sur le crowdfunding et là sur l'apprentissage du code par les enfants, ou les portraits de startups qui se lancent ou se développent comme par exemple Wheeliz, Human Give ou encore Avisi.

Tout élément qui peut distraire la lecture d'un article n'a plus droit de cité sur Startupeers

Sur un coup de tête, j'ai donc pris cette décision très simple d'afficher sur les pages de Startupeers uniquement le contenu des articles. Un point c'est tout. Tout élément susceptible de distraire la lecture d'un article n'a plus droit de cité sur Startupeers, hormis bien sur l'en tête du site. D'une certaine manière, Startupeers se rapproche de medium dans l'esthétique de ses articles, à savoir le contenu et uniquement le contenu présent sur les pages.

Comme vous pouvez le constater, la lecture est beaucoup plus agréable et les contenus mieux mis en valeur, mission réussie ! Pourquoi alors avoir mis en place une sidebar si finalement elle ne sert à (presque) rien et perturbe la lecture ? Je n'ai pas la réponse si ce n'est le fait que je n'ai toujours pas réussi à clarifier dans ma tête le positionnement de Startupeers entre magazine, tribune, boite à outil... et que cette sidebar en était la parfaite matérialisation.

Pour l'instant elle n'est que masquée par défaut et un lien permet de la faire apparaître à tout instant. Le lien incorpore un tracker afin de mesurer le nombre de clics. Si à l'usage je me rends compte que le pourcentage de visiteurs affichant volontairement la sidebar est très faible, je la supprimerais définitivement sur les pages articles.

Le prochain chantier est l'ajout d'un menu de navigation simple et esthétique juste sous l'en-tête, afin de permettre d'identifier et de se déplacer dans les différentes sections de Startupeers facilement (incluant une mise en avant de la section "contribuer"), et la rationalisation de la section "StartupToolbox" qui a été un peu laissée à l'abandon. Bref, il y a de quoi faire :)

Enfin, parce qu'en tant que designer UX je sais également que se baser sur ses intuitions n'est pas toujours fiable, j'ai mené quelques recherches pour me rassurer après ma décision. Le post suivant résumé assez bien la littérature existante sur le sujet. Si vous vous posez la question pour votre magazine, je vous conseille de le lire !



Fabien Grenet

Cofondateur de There is no spoon aux allures de zébulon – baskets en tissu wax, chinos colorés et chemises bariolées – Fabien s’est très tôt passionné pour les questions liés à la capacité des entreprises à innover en continu dans un monde en constante évolution.

En 2011, séduit par les opportunités dans le domaine, Fabien quitte son poste dans un grand groupe et se lance en solo. Un saut dans l’inconnu qui n’a pas effrayé cet éternel enthousiaste, qui n’aime rien tant qu’apprendre une nouvelle compétence et partager son savoir.

Car Fabien ne se contente pas d’emmagasiner des connaissances sur les nombreux sujets qui l’électrisent – le jardinage, le design, le marketing… –, il en fait bénéficier les autres à travers l’écriture d'articles, de guides ou encore le partage au sein de communautés dédiées.

De son propre aveu, Fabien n’est capable de travailler que sur des sujets qui le passionnent : pas de surprise donc, à ce que chaque projet mené par There is no spoon lui tienne tant à cœur.

Quand il n’est pas obnubilé par There is no spoon, on peut trouver Fabien en terrasse de café derrière un livre de science fiction ou dans le jardin de sa maison du Perche à expérimenter dans son potager.

Vous avez un projet ?

Nous sommes à votre disposition, que vous souhaitiez nous présenter vos besoins ou simplement faire connaissance.

Laissez nous un message via ce formulaire...

...ou contactez nous directement

Téléphone

06 62 35 33 41

Réseaux sociaux

Une dose d'inspiration ?